Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE)
Cités et Gouvernements Locaux Unis


Accueil / Actualité / Articles / COP 22
suivant > < précédent

Transition climatique et énergétique

COP 22 - 14.11.2016

Les collectivités territoriales appellent à un accès facilité aux fonds disponibles
« Les modalités d’accès aux fonds disponibles pour faire face au changement climatique manquent de clarté. Les négociateurs de la COP doivent impérativement faciliter l’accès des villes à ces fonds pour traduire les promesses de la Conférence de Paris en actes. » C’est en ces termes qu’a réagi la porte-parole du CCRE et de PLATFORMA, et conseillère municipale de Runnymede, Linda Gillham, dans le cadre de la COP22 qui se tient à Marrakech. 
 
« L’engagement des élus locaux et régionaux dans les dossiers climatiques et énergétiques est facteur  de  réussite », précise Linda Gillham. « Mais sans un accès facilité aux différents fonds disponibles tels que les Fonds structurels et d'investissement européens, le Fonds vert  pour  le  climat  et  le  Fonds  pour  l'environnement  mondial, nous n’arriverons pas à atténuer l’impact catastrophique du changement climatique sur le terrain. »
 
Ce message a également été relayé dans une feuille de route adoptée à l’occasion du Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat, le 14 novembre. Le document indique que « les villes et régions manquent de moyens financiers compte tenu des responsabilités qui leur ont été confiées au vu des processus de décentralisation ».
 
Les petites villes et zones rurales font également le travail. Cela doit se refléter dans les modalités d’accès aux fonds
 
Une première étape a été franchie depuis l'adoption de l'Accord de Paris (COP21), mais beaucoup reste à faire pour réaliser l'objectif de réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Linda Gillham précise toutefois que « les résultats ne seront jamais à la hauteur de nos espérances sans l’implication des petites villes et zones rurales lors des discussions sur les modalités d’accès aux ressources financières. »
 
L’Europe est caractérisée par un nombre élevé de communes rurales et villes moyennes où résident plus de la moitié de la population. A eux seuls, leurs habitants peuvent largement contribuer à l’atténuation du changement climatique. Pour ne citer qu’un exemple, le recyclage et le tri des déchets, qui constituent un des éléments de l’économie circulaire, dépend de leur bon vouloir. C’est pourquoi, explique Linda Gillham, « les négociateurs de la COP doivent les prendre en compte dans les modalités d’accès aux fonds ».

Contact


Pierre Vander Auwera
Conseiller – Communication

Email :
Tél. : + 32 2 500 05 41
Skype : pierre_vda
Contexte

Le 14 novembre, en marge des négociations de la COP22, 1000 maires du monde entier se sont réunis à Marrakech lors du 
Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat.

Ce sommet, organisé par les réseaux de collectivités territoriales (dont le CCRE et PLATFORMA), avait pour objectif d'e
xercer une pression positive sur les négociations climatiques menées par les 195 représentants nationaux présents lors du sommet des Nations unies.

Les 5 messages des gouvernements locaux et régionaux que nous avons porté à Marrakech.
Développez vos ventes : conseil marketing Organisation - Audit, conseil, coaching, formation référencement sur Google de site Internet - Audit, conseil, coaching, formation Référencement naturel sur Google, SEO