Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE)
Cités et Gouvernements Locaux Unis


Accueil / Actualité / Articles / Objectifs mondiaux de l'ONU
suivant > < précédent

PLATFORMA - Plateforme européenne des autorités locales et régionales pour le développement

Objectifs mondiaux de l'ONU - 31.05.2017

​Localiser les Objectifs mondiaux de l’ONU ? Oui, mais comment ?
L'urgence de nombreux défis mondiaux met de plus en plus de pression sur les gouvernements locaux. A ce titre, les maires et les décideurs locaux sont de plus en plus confrontés aux conséquences de ce qui se passe en dehors de leurs frontières.

Une façon de remédier à cette situation est de s'associer au niveau mondial pour avoir un impact direct au plan local. C'est pourquoi les 17 objectifs mondiaux adoptés par l'ONU et ses 193 membres constituent un formidable cadre d’action collective pour notamment  protéger la planète, encourager les énergies alternatives et promouvoir l’égalité entre les sexes. Mais la question qui se pose est : comment localiser ces objectifs ?

Cette question a été au centre des nombreuses discussions qui ont eu lieu lors de notre événement « Objectifs mondiaux de l'ONU, déclencher une vague d'actions en Europe et au-delà », le 29 mai 2017, à Bruxelles. Il était coorganisé par le Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE) et PLATFORMA.

Un changement de mentalité

Un premier élément de réponse est de changer notre mentalité. Comme l’exprime la secrétaire générale du réseau mondial de collectivités (CGLU), Emilia Saiz : « Les Objectifs de Développement Durable (ODD) s’inscrivent dans une vision universelle et à long terme. Les procédures politiques locales, en revanche, sont souvent focalisées sur des sujets du quotidien. Cela implique un changement des mentalités car les élus locaux ne sont pas habitués aux objectifs universels. Cela implique un effort de sensibilisation et de communication autour de ces objectifs. »

Une communication accrue

Cette communication publique doit être utilisée pour sensibiliser les élus locaux, mais aussi les citoyens autour de l’existence et de la valeur ajoutée des Objectifs mondiaux de l’ONU. A ce titre, « il n’existe pas de meilleur ambassadeur pour convaincre un maire qu’un autre maire », fait savoir la vice-présidente du CCRE, conseillère municipale de Bonn, Christiane Overmans. Elle précisé que « nous avons besoin d’ambassadeurs pour ouvrir des portes et mettre en lumière les avantages qui peuvent résulter de l’implémentation de ces objectifs à l’échelle de la collectivité. Les élus locaux ne devraient pas être vus uniquement comme des responsables de première ligne de la mise en œuvre, mais aussi comme des facilitateurs et communicants locaux. »

Des cadres institutionnels cohérents

La localisation des ODD vient ainsi questionner les collectivités sur leur rôle, mais aussi sur les cadres institutionnels et financiers dans lesquels elles doivent agir. Comme le décrit le coordinateur du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Johannes Krassnitzer : « Avec tous les différents cadres locaux, nationaux, européens et mondiaux, le risque est grand que les ODD soient juste perçus comme un énième ensemble d’objectifs. Peut-être que le plus grand enjeu pour demain sera de fournir des cadres clairs et partagés pour toutes les sphères de gouvernance. Nous devons nous rassembler et travailler en partenariat. »

Une approche en partenariat

L'importance du travail en partenariat est également soulignée par la représentante de la Commission européenne, Rosario Bento Pais. Elle explique que cet engagement a été matérialisé en 2015 par la signature du premier accord de partenariat stratégique entre la Commission européenne et les principaux réseaux internationaux de gouvernements locaux et régionaux.

Un consensus s’est dégagé entre participants sur le fait que de nouveaux types de partenariats doivent être établis pour inciter les citoyens, la société civile, le secteur privé et les milieux universitaires à contribuer aux ODD et à apprendre les uns des autres. 

Un système d’évaluation mutuelle

A ce titre, le directeur des affaires politiques de PLATFORMA, Wouter Boesman, a déclaré que « l'apprentissage entre pairs est l'une des méthodes les plus efficaces ». Dans ce contexte, il a lancé l'idée d'un système d’évaluation mutuelle entre gouvernements locaux. « Grâce à ce processus, deux maires ou acteurs locaux pourront mutualiser leur expertise et autoévaluer les actions menées en vue de la réalisation des Objectifs mondiaux ».

L'après-midi, différents ateliers d'apprentissage ont été proposés permettant de découvrir des exemples concrets de collectivités européennes relatifs au suivi et à la collecte de données, à la sensibilisation ou encore à la coopération internationale.

Une boîte à outils pratique

Il convient également de noter la mise en place d’une boîte à outils pratique pour les villes et régions. Celle-ci fournit des conseils pratiques pour évaluer, planifier, mettre en œuvre et suivre les politiques locales, en accord avec les stratégies de réussite des Objectifs mondiaux de l’ONU.
Développez vos ventes : conseil marketing Organisation - Audit, conseil, coaching, formation référencement sur Google de site Internet - Audit, conseil, coaching, formation Référencement naturel sur Google, SEO