Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE)
Cités et Gouvernements Locaux Unis


Accueil / Actualité / Articles / Avenir de l'Europe
suivant > < précédent

Politique de cohésion

Avenir de l'Europe - 27.09.2018

« Pour vous comme pour moi, la cohésion est essentielle » déclare le commissaire Oettinger
Le budget de l’Union européenne impacte les villes et les régions sur de nombreux plans. En premier lieu, via la politique de cohésion, à travers laquelle des millions d’euros sont investis dans l’infrastructure et les services publics locaux et régionaux, et ce dans toute l’UE. Malheureusement, la politique de cohésion risque de subir des coupes budgétaires.

C’est l’une des raisons pour laquelle, le 25 septembre à Bruxelles, le Bureau exécutif du CCRE a rencontré l’homme en charge du budget de l’UE : le commissaire Günther Oettinger.

Le commissaire Oettinger soutient une politique de cohésion post 2020

Le président du CCRE et de la région Emilie Romagne, Stefano Bonaccini, a exprimé ses préoccupations concernant la réduction de la politique de cohésion directement au commissaire : « réduire le soutien au développement économique, social et territorial de nos villes, villages et régions serait une erreur fatale ».

Le commissaire Günther Oettinger, cependant, a partagé un message rassurant : « Pour vous comme pour moi, la cohésion est essentielle. C’est un succès. Je ne sais pas si nous aurons besoin de la politique de cohésion après 2050. Mais nous en aurons bien besoin au-delà de 2020. » Voilà un signe d’optimisme pour les communes et régions européennes. Le commissaire a également indiqué l’importance de la simplification de la politique de cohésion, et a ajouté que « la flexibilité entre les programmes et entre les années est essentielle. »

Les communes et les régions méritent leur juste place dans l’élaboration des politiques européennes

Plusieurs grands défis européens, tels que la migration, le changement climatique ou la mobilité « trouvent leur expression au niveau local et doivent donc être traités et résolus dans nos territoires », a déclaré M. Bonaccini. Comme ces sujets sont intimement liés aux communes et aux régions, il a ajouté que « le rôle et les contributions des villes, des communes et des régions doivent être reconnus dans l’élaboration des politiques européennes et dans le processus décisionnel européen. Des mesures adéquates doivent être introduites afin d’assurer non seulement que leurs voix soient entendues, mais que leurs contributions aient un impact. »

Dans une certaine mesure, la Commission européenne semble l’avoir compris, car dans son rapport final, la Task Force sur la subsidiarité et la proportionnalité a reconnu que les opinions des gouvernements locaux et régionaux devaient mieux être prises en compte.

L’UE fait face a une décision stratégique. En somme, la question est la suivante : l’UE veut-elle investir dans ses communes et ses régions ? Pour l’unité de l’Europe, et pour sa force, la réponse devrait être oui.

Toutes les photos de la rencontre sont disponibles ici.

Prochaines étapes

Le Bureau exécutif du CCRE va passer en revue les propositions de la Task Force sur la subsidiarité et la proportionnalité, afin de s’assurer qu’elles vont dans le sens des intérêts des collectivités territoriales européennes. Le CCRE présentera ensuite son opinion sur ces propositions.

Contact


Marine Gaudron
Coordinatrice – Equipe Territoires / Chargée de mission – Cohésion économique, sociale et territoriale, Finances locales

Email :
Tél : +32 2 213 86 93
Skype : marine.gaudron
Allez plus loin

Lisez les 10 messages clés du CCRE pour l’avenir de la politique de cohésion.
Développez vos ventes : conseil marketing Organisation - Audit, conseil, coaching, formation référencement sur Google de site Internet - Audit, conseil, coaching, formation Référencement naturel sur Google, SEO